Biologie de Synthèse

Introduction

Un nouveau monde s'ouvre à nous : celui de la biologie de synthèse. Elle pourrait apporter des thérapies plus efficaces, des médicaments moins chers, de nouveaux matériaux facilement recyclables, des biocarburants, des bactéries capables de dégrader les substances toxiques de l'environnement. Elle permet de manufacturer des produits utiles à partir de ressources renouvelables - déchets agricoles ou domestiques - plutôt que fossiles - charbon, pétrole, gaz.

Ayant émergé vers 2005, la biologie de synthèse est maintenant un domaine en pleine expansion. En bref, on peut la définir comme l'ingénierie rationnelle de la biologie. Son but est de concevoir de nouveaux systèmes biologiques. Elle fait progresser les connaissances du monde du vivant et permet de développer de nombreuses applications industrielles dans les domaines de la santé, de l'énergie, des matériaux, de l'environnement et de l'agriculture.

La biologie de synthèse compte déjà de nombreux succès, comme la mise au point d'un système de diagnostic sensible qui permet le suivi chaque année de 400 000 patients atteints du SIDA ou de l'hépatite, et la synthèse d'un puissant médicament anti-malaria, l'artémisinine. En 2015, une organisation américaine comptabilisait 116 produits ou technologies industrielles commercialisés ou proches du marché.



right arrow